Écosystème start-up

L’ombre du Brexit a poussé BitFlyer au Luxembourg

29 Janvier 2018 07:00
Yuzo Kano
«Nous connaissions le Luxembourg, mais c’est à Londres que nous voulions ouvrir une antenne, car la Financial Conduct Authority (FCA) était très ouverte aux start-up étrangères qui souhaitaient s’installer en Grande-Bretagne», a reconnu le CEO de BitFlyer, Yuzo Kano, vendredi soir à la Lhoft.

Partagez en digest

BitFlyer a d’abord pensé s’installer à Londres avant de préférer le Luxembourg de peur du Brexit