Carte blanche

Innovation: le client a-t-il toujours raison?