Sécurité nucléaire

Aucune «information sensible» sur Cattenom dérobée

20 Avril 2018 11:03
Selon Lydia Mutsch et Carole Dieschbourg, le salarié victime du vol n’avait «pas accès aux documents sensibles de l’installation», ce qui n’a pas mis à mal la sécurité de la centrale de Cattenom.

Partagez en digest

Les plans de Cattenom dérobés ne présentaient aucune «information sensible»