À la veille de l’édition 2018 des Fintech Awards, Paperjam.lu est allé sonder le moral des trois start-up luxembourgeoises qui pitcheront mercredi. Toutes souhaitent profiter de l’exercice pour confronter leur solution à des regards d’experts, mais aussi pour développer leur réseau.