Fermer
logo Paperjam Dossier

De nouveaux leviers d’attractivité à activer

sommaire
Introduction Paperjam dossier

De nouveaux leviers d’attractivité à activer

Malgré la baisse récente du taux d’imposition des sociétés, le Luxembourg a inexorablement perdu en attractivité au cours de ces dernières années. Dans un environnement règlementaire toujours plus coûteux et contraignant, la fiscalité reste pourtant l’un des seuls leviers que peut activer le pays pour attirer davantage d’investisseurs étrangers.

Dans le classement «Doing Business 2018» de la Banque mondiale, le Luxembourg se classe à la 63e place. Il obtient toutefois des places honorables au niveau de la variable «imposition des sociétés» (21) et «règlement des conflits contractuels» (14).

Q Dans un contexte européen en plein chamboulement, comment faire en sorte d’être compliant tant au niveau national qu’au niveau européen?

Les conseils en fiscalité restent fort demandés au sein des cabinets luxembourgeois. Chez PwC, le département Conseil fiscal a vu son chiffre d’affaires grimper de 13% pour l’exercice 2016-2017.

Q Fiscalité des entreprises: le Luxembourg toujours dans la course?

«C’est une erreur historique de ne pas vouloir imposer aux niveaux appropriés les bénéfices des multinationales qui agissent planétairement et qui ne paient pas l’impôt dû.»
Jean-Claude Juncker, président de la Commission européenne, juge, dans un entretien accordé à Paperjam, que le gouvernement luxembourgeois bloque les propositions de la Commission européenne en matière de taxation de l’économie numérique, souvent réduite aux Gafa (Google, Apple, Facebook, Amazon).

logo Maison Moderne

PaperjamTM est édité par Maison ModerneTM

Directeur de la publication: Richard Karacian
Rédacteur en chef: Thierry Raizer

Contacter la rédaction. Contacter la régie publicitaire. Abonnements. S'abonner aux newsletters.

PaperjamTM and Maison ModerneTM are trademarks used under licence by MM Publishing and Media SA