Il s’agit, selon le Comité de conjoncture qui s’est réuni ce mardi, du nombre d’entreprises qui ont demandé et obtenu de pouvoir bénéficier, à compter du mois prochain, des dispositions concernant le chômage partiel. Dans ces entreprises, 442 personnes sur un total de 952 salariés travailleront ainsi à horaire réduit dès ce mois de juin. Il en coûtera 672.550 euros au Fonds pour l’emploi.